un concept novateur, et des événements éco-sportifs exemplaires ! 100% éco-conçus 100% co-construits 100% au service du local 100% dédiés à la santé de l'Homme et de la Planète.
un concept novateur, et des événements éco-sportifs exemplaires !         100% éco-conçus        100% co-construits     100% au service du local100% dédiés à la santé de l'Homme et de la Planète.

Les Jeux mondiaux de l'environnement

 

 

En octobre 2004 se déroule la première édition des Jeux mondiaux de l'environnement

 

C'est la petite ville brésilienne de Praia do Forte qui est choisie comme site pionnier de ces Jeux:

- parce qu'elle se situe à une heure à peine de Salvador, la capitale de l'Etat de Bahia; 

- parce que Praia do Forte est également le siège de deux projets importants de protection de la biodiversité: le Projeto TAMAR de protection des tortues marines, et le Projeto Baleia Jubarte de protection de la baleine ricaneuse;

- parce que la Linha verde sur laquelle se situe Praia do Forte est également le cadre d'une spéculation immobilière effrénée qui risque à terme de détruire l'ensemble de la forêt humide tropicale brésilienne (la mata atlantica) et la mangrove locales.

 

A l'issûe d'une semaine intense de sport (une vingtaine de modalités sont au programme de ces premiers Jeux) pratiqués dans un environnement naturel et culturel extraordinaires, et d'un programme extra-sportif extrêmement chargé en visites de sites et réserves naturelles, conférences sur la protection de la biodiversité, etc., les participants sont invités à récupérer de leurs efforts à 300km au sud de Salvador de Bahia, dans un autre lieu tout aussi symbolique des luttes menées en faveur de la Planète: la petite ville d'Itacaré, dans l'embouchure du rio de Contas.

 

L'expérience vécue s'avère tellement extraordinaire que les Jeux mondiaux de l'environnement y migrent partiellement dès 2005 et définitivement à partir de 2006.

 

Les éditions 2005 et 2006 des Jeux mondiaux de l'environnement proposent un programme d'activités sportives et extra-sportives de mieux en mieux "intégré" dans les problématiques environnementales et sociales des populations locales. Initialement davantage conçus comme un Festival éco-sportif permettant à des étrangers de "consommer" du sport dans un environnement naturel de qualité, les Jeux mondiaux de l'environnement s'affranchissent progressivement de cette vision limitative pour se mettre totalement au service des populations locales et de la nature environnante. Une révolution salutaire qui constitue le terreau des Eco-Games...

Les Eco-Games, Coup de Coeur 2016 de la Fondation Nicolas Hulot !